Maina Sage soutient la proposition de loi visant à généraliser le vote électronique pour les Français de l’étranger ; et l’autoriser ainsi pour l’élection présidentielle et l’élection des représentants au Parlement européen. Elle a souhaité rappelé pour l’occasion que ce dispositif pourrait également être étendu à l’Outre-mer, notamment pour les ultramarins qui sont éloignés de leur bureau de vote, leur permettant alors de faire entendre leur voix et de participer pleinement à la vie démocratique.

Lire le compte-rendu de la session