Un groupe de 98 parlementaires, en majorité de gauche, a lancé jeudi un appel à un référendum sur l’abolition des armes nucléaires pour garantir à l’humanité « un droit à la survie ».

« L’humanité, aujourd’hui menacée dans sa dignité et son existence, doit disposer d’un droit fondamental : le droit à la survie », écrivent les députés et sénateurs dans une tribune publiée par le site Reporterre.

« Le peuple français peut ouvrir la voie à un monde sans armes nucléaires. Nous appelons les membres du Parlement à lui en offrir l’occasion, et l’ensemble des électeurs français à apporter en temps voulu, par voie électronique, leur soutien à cette initiative », poursuivent-ils.

Pour les signataires, comme le sénateur de Paris et secrétaire national du PCF Pierre Laurent, la députée Marie-Line Reynaud (PS, Charente), le député Noël Mamère (Ecologiste, Gironde), mais parmi lesquels figurent aussi les députés de Polynésie Maina Sage (UDI) et Jonas Tahuaitu (LR), « ce droit implique l’abolition des armes nucléaires, armes de destruction massive, de massacre, de crime contre l’humanité ».

Regrettant qu’un « tel pouvoir d’anéantissement » soit concentré entre les mains « d’une dizaine de chefs d’État », ils appellent la France, qui possède l’arme atomique depuis 1960, à sortir d’une situation « contraire à la Constitution française, qui place les droits de l’Homme au-dessus de tout. »

Source : Le Parisien