Signature de la convention RST entre le Premier Ministre Manuel Valls et le président Edouard Fritch à Matignon ce matin, en compagnie des deux ministres de la Santé, Marisol Touraine, et des Outre-mer, George Pau-Langevin.

© Présidence de Polynésie française -Edouard Fritch et Manuel Valls

© Présidence de Polynésie française -Edouard Fritch et Manuel Valls

Cette participation de l’Etat au régime de solidarité territoriale de la Polynésie française comporte trois volets :

  • le versement d’une dotation annuelle de 12 millions d’euros durant trois ans, de 2015 à 2017 ;
  • l’effacement de la dette contractée par le régime à l’égard de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, dette d’un montant de 6 millions d’euros ;
  • la suppression du surcoût tarifaire de 30% appliqué aux soins dont bénéficient les malades polynésiens hospitalisés dans ce même groupe hospitalier.

Merci à toutes les équipes des services de l’Etat et du pays qui ont travaillé d’arrache pied pour rendre cela possible.