Première réunion outre-mer au Ministère des Outre-mer en vue de la COP21 pour discuter des conséquences du changement climatique dans nos collectivités et présenter les solutions que nous avons commencé à mettre en place. En effet, si nos territoires sont les premières victimes de ce changement, ils souhaitent aussi être parmi les premiers acteurs. Là où il y a vulnérabilité, il y a aussi des forces!

Pour les élus du Pacifique, ce premier colloque était important : il nous a permis d’exposer notre vision sur la place des Outre-mer dans cette COP21.

A un peu plus d’un mois de la COP 21, le président Fritch a rappelé que cette rencontre devait impérativement répondre aux attentes des populations du Pacifique, qui sont déjà sous la menace de phénomènes climatiques extrêmes qui « ne sont pas que théoriques ». Cette COP est un événement historique pour nos territoires, qui ont des solutions concrètes a proposer et espèrent ne pas rester de simples spectateurs.