ASSOCIATION POUR LA GESTION SCOLAIRE DE PIRAE-TAAONE

Îles du Vent (Pirae)

Financement d’équipements électroniques pour des élèves déficients auditifs
Montant demandé : 1 126 120 xpf (9 437 €) sur un total de 1 351 120 xpf.

Montant octroyé : 1 000 000 xpf (8 380 €)

Présentation du projet

La réussite de la scolarisation des élèves porteurs d’un handicap est parfois conditionnée par l’utilisation d’outils adaptés et performants dont l’achat ne peut être laissé à la charge des familles car d’un coût inabordable.

Dans le cas des élèves de l’ULISTFA (unité locale d’inclusion scolaire pour déficients auditifs) anciennement dénommée CLIS 2, de l’école de Taaone, cet équipement de classe en système d’écoute FM pour améliorer l’écoute vocale des élèves munis d’aides auditives n’est malheureusement pas pris en charge par la CPS. Ce matériel sophistiqué à usage individuel, dont l’école reste propriétaire est mis gracieusement à la disposition des élèves.

Ce dernier en conserve l’usage tout au long de sa scolarité au sein de l’ULISTFA, dans le cadre de son projet personnalisé de scolarisation.

Présentation de l’action de lutte contre la violence

Le fait d’entendre permet souvent à l’élève atteint de surdité de canaliser sa violence et d’être accepté par ses pairs.

Présentation de l’action de promotion des langues polynésiennes

Le bonheur pour l’élève atteint de surdité d’être équipé d’un micro FM lui permet d’avoir accès à sa langue maternelle mais aussi de la promouvoir en participant aux « Orero ».

La réserve parlementaire contribuerait à financer l’achat de 6 systèmes HF, un dispositif de communication FM permettant d’obtenir un meilleur résultat d’écoute pour les élèves équipés de prothèses auditives.