ASSOCIATION FETIA MUAY THAI

Îles du Vent (Moorea)

Organisation d’un tournoi et de stages de Muay thai pour les enfants de l’île.
Montant demandé : 1 312 500 xpf (10 998 €) sur un total de 1 584 000 xpf.

Montant octroyé : 500 000 xpf (4 190 €)

Présentation du projet

Projet d’initiation, de réconciliation, d’éducation et d’instruction des enfants de Moorea à travers la pratique d’une activité sportive pendant le temps scolaire et les vacances. En effet, la plupart des activités sont proposées sur l’île de Tahiti, ce qui rend leur pratique très difficile par les enfants de Moorea. C’est pourquoi l’association souhaite développer la pratique du Muay thai/ boxe thai avec les enfants de l’île. L’objectif est d’initier des séances pendant le temps scolaire ainsi que les vacances en prenant en charge tous les coûts (matériel, licences, etc).

Le projet entend s’inscrire dans une perspective d’éducation populaire et citoyenne de notre jeunesse. A terme, ce sont plus de 170 enfants qui auront été initiés à la pratique d’une activité sportive et aux valeurs qu’elle véhicule : promotion d’une bonne hygiène de vie, d’un comportement responsable, citoyen ; et lutte contre la délinquance, la violence et toute forme de discrimination. Le projet entend favoriser le développement personnel et le bien-être de l’enfant.

A travers un enseignement technique et la promotion de ses valeurs, l’activité sportive devient un réel support de développement tant au niveau physique que psychologique.

 

Présentation de l’action de lutte contre la violence

En pratiquant la boxe thailandaise, les élèves apprennent à respecter leur prochain, ne pas faire acte de violence, valeurs véhiculées dans toute pratique de sport de combat : se respecter soi-même et respecter les autres.

Présentation de l’action de promotion des langues polynésiennes

N/A

La réserve parlementaire permettrait d’acheter du matériel (30 paires de boxe, plot, cordes à sauter, cerceaux, 100 shorts de boxe, protèges tibias), d’organiser un tournoi à Moorea (frais de licences pour 120 enfants, salaire de l’entraineur, frais de déplacements) et des stages de vacances (loyer de la salle, prise en charge des licences et de la nourriture)