ASSOCIATION CAMELEON

Îles du Vent (Arue)

Mise en place d’événements culturels : pièce de théâtre et projections de cinéma sur écran géant gonflable.
Montant demandé : 2 500 000 xpf (20 950 €) sur un total de 5 970 000 xpf.

Montant octroyé : 1 000 000 xpf (8 380 €)

Présentation du projet

Le présent projet consiste en l’organisation de deux événements culturels dans les îles de Moorea, Hao, Mangareva, Hiva Oa, Nuku Hiva et Ua Pou : la présentation du spectacle « LES CHAMPIGNONS DE PARIS » et l’organisation d’une soirée de cinéma en plein air sur écran géant (cinéma itinérant labélisé « CINE DES ÎLES »). Chacune des soirées sera gratuite pour la population.

La pièce de théâtre « LES CHAMPIGNONS DE PARIS » a trait aux essais nucléaires menés en Polynésie française. Elle réunit trois comédiens Tepa Teuru, Tuarii Tracqui et Guillaume Gay, jouant chacun une quinzaine de personnages.
Dans chacune des îles, deux représentations seront données. Une tout public et une destinée à un public scolaire. Chacune des séances sera suivie d’un échange avec le public.

Les projections de cinéma se feront sur écran géant gonflable (10 x 8 m) et dans des conditions techniques optimales (full HD). Les familles sont invitées à venir regarder 3 films (un dessin-animé, un film de fiction et un documentaire) sur leur peue, sous les étoiles. La programmation des films aura pour thème les cultures océaniennes et le développement durable.

Présentation de l’action de lutte contre la violence

La diffusion des « CHAMPIGNONS DE PARIS » en Polynésie française contribue à un travail de mémoire et participe à la construction de relations apaisées entre la France et la Polynésie française, dans le respect de notre histoire commune.

Lors des soirées cinéma, certains films aborderont cette thématique et avant chacun des films projetés, des messages visant à lutter contre les violences de tout ordre (conjugale, adolescente ou autre) seront diffusés en coordination avec les institutions du pays et les associations locales.

Présentation de l’action de promotion des langues polynésiennes

La pièce est majoritairement en langue française mais les deux comédiens polynésiens s’expriment aussi très souvent en langue tahitienne. Le texte sera édité dans son intégralité à la fois en langue française et en langue tahitienne.

La réserve parlementaire contribuerait à financer en partie les représentations du spectacle « Les champignons de Paris » sur chacune des îles (Moorea, Hao, Mangareva, Nuku Hiva, Hiva Oa et ua Pou) ainsi que la location du matériel technique pour les soirées cinéma en plein air (son et lumières, écran gonflable).