A l’occasion du voyage de François Hollande en Polynésie française le 22 février 2016, L’Atelier du pouvoir se penche sur l’organisation politique et statutaire de ce territoire méconnu.

Dissimulée derrière les clichés sur son paysage de carte postale, la Polynésie française, cet ensemble de 5 archipels comptant 118 îles, dont seule la moitié sont habitées, est l’une des grandes inconnues de la République.

Les archipels de Polynésie française (276 831 hab) s'étendent sur 5 millions km²
Les archipels de Polynésie française (276 831 hab) s’étendent sur 5 millions km² Crédits : L. Claudel, sous licence Creative Commons

De nombreux enjeux majeurs agitent pourtant ce territoire : comme beaucoup de collectivités d’outre-mer, il est confronté à des difficultés économiques graves, un chômage endémique, un déficit d’exportations et un système de perfusion financière. Il y a un paradoxe de la Polynésie, territoire pauvre dans l’ensemble français mais riche par rapport à ses voisins du Pacifique.

Des questions identitaires se posent également, celles d’archipels à l’identité forte et singulière, confrontés à l’indifférence de la part de l’Hexagone, voire à la difficile reconnaissance des spécificités culturelles dans l’ensemble français.

Enjeux politiques enfin, ceux d’un système clientéliste et corrompu où deux adversaires politiques n’en finissent pas de se déchirer depuis trente ans : l’indépendantiste Oscar Temaru et l’autonomiste Gaston Flosse, qui doivent en outre gérer les conséquences sanitaires des très nombreux essais nucléairesque la France a réalisé sur le sol polynésien de 1966 à 1995.

Alors, où se situe le pouvoir en Polynésie Française ? Comment qualifier la singularité de ce bout de France à près de 16 000 km de l’Hexagone ? Comment peut évoluer le système politique dans un pays aux spécificités culturelles fortes ? Voici les questions que nous posons à nos invités:

  • Rudy Bessard, chercheur, auteur d’une thèse (accessible ici) en science politique soutenue en 2013 sur Gaston Flosse, ancien président du gouvernement de la Polynésie française
  • Serge Massau, journaliste basé à Tahiti pendant sept ans et aujourd’hui correspondant à Paris pour la presse polynésienne.

Notre séquence internationale porte cette semaine sur le statut particulier de Porto-Rico, État libre associé aux États-Unis et son rôle dans l’ensemble américain, avec Justin Daniel (en ligne depuis la Martinique), professeur de science politique à l’Université des Antilles-Guyane (CNRS, Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe).

Rudy Bessard et Serge Massau

Rudy Bessard et Serge Massau • Crédits : CB – Radio France

Source : L’Atelier du pouvoir, France Culture