Fin de mission pour Maina Sage, à l’Ocean Climax Festival à l’occasion des 25 ans de la Surfrider Foundation Europe, qui se bat depuis ses débuts pour la protection des océans et des littoraux.

Cet événement festif, qui vogue entre musique, écologie et politique, rassemblait des personnalités d’horizons divers autour d’un objectif : se mouiller pour les océans.

mouillez-vous-ocean

Les ‘talks » politiques ont notamment donné la voix à Ségolène Royal, qui a annoncé la publication imminente du décret d’interdiction des sacs plastiques ; ou encore Alain Juppé qui interpellait sur l’urgence à agir ; l’astrophysicien Hubert Reeves qui se demandait si « l’intelligence humaine [était] un cadeau empoisonné ? » ; le député européen Yannick Jadot soulignait quant à lui l’importance de la mobilisation citoyenne ; Françoise Gail, chercheur au CNRS, demandait à « bleuir ce fond vert »; et Maina Sage a enfin insisté sur les enjeux pour la Polynésie et l’Outre-mer en général, premières victimes et premiers acteurs du changement climatique.