En marge de la commission des Lois, Maina Sage a intégré la commission spéciale des Affaires Européennes de l’Assemblée Nationale qui s‘est déplacée cette semaine à Bruxelles pour étudier la procédure législative européenne et échanger sur les grands enjeux actuels de l’Europe.

Les membres de la délégation ont eu l’honneur d’être reçus par le président Juncker qui a échangé librement avec eux sur la perception de l’Europe, les enjeux du Brexit, l’application de sa politique agricole ou encore la situation disparate des politiques sociales qui complexifient sa construction.

Pendant deux jours, les élus ont pu approfondir le débat avec plusieurs représentants des trois piliers du fonctionnement de l’Union – Commission européenne, Conseil de l’Europe, Parlement européen – pour débattre des accords économiques, des politiques d’emploi liées aux travailleurs détachés et des nouvelles stratégies européennes de Défense.

La députée a mis à profit cette mission pour rencontrer différents acteurs des outre-mer européens, la nouvelle « task force » 0.7, le comité exécutif de l’OCTA ainsi que la Direction Générale de l’Environnement. Il a été tout d’abord question des moyens à mettre en œuvre pour dynamiser les partenariats européens possibles avec les outre-mer français ; puis plus largement, de la place et de la promotion des PTOM auprès des Etats membres de l’Europe, dans le contexte particulier d’un Brexit qui menace la sortie des PTOM anglais.