Environnement

Extrait de la profession de foi : Pour lutter contre la vie chère, nous demanderons le bénéfice de la Continuité au Service Public de l’Électricité (CSPE), de façon à promouvoir les énergies vertes et abaisser la facture d’électricité de nos concitoyens.

Au titre du développement économique, j’encouragerai tous les partenariats possibles en matière de recherche et d’innovation dans les secteurs d’avenir tels que (…) les Ressources Marines. Au sujet de ce dernier, notre zone maritime est un atout considérable. De par sa surface et sa position stratégique dans le Pacifique Sud, la Polynésie doit défendre sa place pour assurer une exploitation durable de cet espace au profit notamment des archipels éloignés. L’état peut nous accompagner en renforçant la surveillance de la Z.E.E et en facilitant la mise en place de nouvelles filières, telles que l’aquaculture ou la production d’Énergies Renouvelables essentielles à notre transition énergétique.

Il convient aussi de sensibiliser l’État sur des financements prioritaires (…) [tels que la] sécurité des biens et des personnes qui est un enjeu majeur en particulier pour les habitants des Tuamotu menacés par les conséquences du réchauffement climatique et la montée des eaux.

cover-rapport

En amont de la ratification de l’Accord de Paris pour le climat, les Outre-mer ont fait valoir la place fondamentale qu’ils occupaient sur les questions de protection et de préservation de la Biodiversité et des Océans. Nos territoires demandent aujourd’hui à être aux avant-postes du changement climatique en devenant des espaces prioritaires d’innovation. 

Septembre 2014 : Amendements Tuaiva-Sage pour étendre la CSPE aux trois COM du Pacifique. Wallis et Futuna éligible, la NC et la PF à l’étude. Un rapport a été rendu en novembre 2016 recommandant la mise en oeuvre de contrat de partenariat Etat-Pays pour rendre cette extension possible.

Mars 2015 : Loi Biodiversité : C’est l’amendement Sage-Tuaiva qui a été retenu pour veiller à une meilleure représentation des outremers au sein des organismes décisionnels de la future Agence Francaise pour la Biodiversité. L’intégration de la Polynésie française confirmée ce mois de Décembre 2016.

Novembre 2015 : Rapport sur le changement climatique dans les territoires d’outremer.

COP 21 et COP 22 : Maina SAGE, membre de la délégation officielle de la France. Intervention accrue de la Polynésie française pour sensibiliser les participants à la situation particulière des îles. « Nos collectivités ne sont pas de petites îles mais de grands territoires océaniques ! « 

Retrouvez plus bas tous les articles dédiés. Ci dessous les liens vers les documents liés.

Sur ce sujet

La Polynésie participe à la COP 22

La Polynésie française, représentée par la Députée Maina SAGE et le délégué interministériel en charge du climat auprès du gouvernement de la Polynésie, Bran QUINQUIS, a pris part aux débats de la COP 22.

lire la suite

Femmes et Climat

Retour sur la rencontre « Climat : les Femmes s’engagent » qui s’est tenue au Ministère des Affaires étrangères pour défendre la place des femmes dans les actions d’aide au développement liées au programme de lutte contre le changement climatique.

lire la suite

Réunion Outre-mer en vue de la COP 21

Première réunion outre-mer au Ministère des Outre-mer en vue de la COP21 pour discuter des conséquences du changement climatique dans nos collectivités et présenter les solutions que nous avons commencé à mettre en place.

lire la suite

Ocean Climax Festival

Fin de mission pour Maina Sage à l’Ocean Climax Festival, à l’occasion des 25 ans de la Surfrider Foundation Europe, qui se bat depuis ses débuts pour la protection des océans et des littoraux.

lire la suite

Question au sujet du patrouilleur des douanes

Après l’annonce samedi dernier de la dissolution d’une brigade de gendarmerie maritime, la députée Maina SAGE a souhaité relancer la question du remplacement du patrouilleur des douanes de Polynésie française, l’Arafenua, échoué il y a tout juste un an.

lire la suite