Le président François Hollande s’est rendu en Polynésie française dans le cadre d’un voyage présidentiel très attendu dans le Pacifique.

Au programme de ce lundi 22 février : un hommage a Pouvanaa a Oopa le matin, suivi d’une cérémonie au monument aux morts, d’une visite du marché et de la Mairie de Papeete, et enfin d’une rencontre avec les élus à la Présidence.

hollande-ppt-2

Les discours du chef de l’État ont marqué la reconnaissance de la France envers la Polynésie pour les trente ans d’essais nucléaires qui nécessitent aujourd’hui des actes clairs de réparation sur le plan sanitaire, économique et environnemental. Concrètement, cela se traduit par :

  • une sanctuarisation de la Dotation Globale d’Autonomie (DGA) dans la loi organique, ramené dès 2017 à 90 millions d’euros (son montant initial).
  • une modification de la loi Morin avec la prise en charge du service oncologie et du matériel d’hôpital
  • la création d’un institut des archives sur le nucléaire « pour que personne n’oublie et que notre jeunesse apprenne toute son histoire « 

D’autres annonces majeures ont été faites, notamment :

  • confirmation de la défiscalisation pour le Tahiti Mahan Beach et le projet aquacole de Hao
  • continuité territoriale intérieure
  • annonce des Accords de Papeete

Le chef de L’État a également remercié les îles du Pacifique pour leur rôle déterminant dans la réussite de la COP 21.

 

Retrouvez ci-dessous le discours du président François Hollande devant les élus de Papeete