Climat : le rapport de Maina Sage pour porter la voix des outre-merMaina Sage a présenté officiellement son rapport sur les conséquences du changement climatique dans les outre-mer. Un moyen de mettre en avant les problèmes des territoires insulaires, un mois avant la Cop21.

Après trois mois d’auditions, la députée Maina Sage a remis officiellement son rapport consacré aux conséquences du changement climatique dans les outre-mer, à la ministre des Outre-mer, mercredi soir à Paris. Ces territoires insulaires sont les premiers menacés puisque « notre économie est basée sur notre environnement », explique Maina Sage, qui ajoute : « Nous ne pourrons pas reculer beaucoup plus loin. »

Au-delà du constat bien connu, le rapport met en lumière les solutions de transition énergétique élaborées dans les outre-mer. « Les solutions se construisent dans nos territoires », souligne le député de Mayotte, Ibrahim Aboubacar, co-rapporteur, favorable à l’échange de compétences et à la coopération régionale.

Suite à ce rapport, l’ensemble des députés ultramarins ont signé une résolution qui entend réaffirmer la place des outre-mer dans la politique de la France en matière de lutte contre le réchauffement climatique, et qu’ils espèrent voir votée par l’Assemblée nationale.

Car la question est de savoir si la voix des outre-mer ne sera pas noyée parmi celle des grands pays lors du sommet mondial sur le climat à Paris, en décembre. La ministre George Pau-Langevin prévient d’ailleurs qu’ « il n’y a pas de place pour telle ou telle région dans une réunion internationale avec des délégations nationales ». Elle essayera toutefois d’intégrer des parlementaires ultramarins dans la délégation française, même si « les places seront chères ». Pour elle, le sommet France-Océanie qui se tiendra à Paris fin novembre autour du président de la République, sera l’occasion pour la Polynésie de faire entendre ses demandes en matière de transition énergétique.

Le rapport parlementaire sur les conséquences du changement climatique dans les outre-mer sera mis en ligne ici très prochainement : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3172.asp

 

Source : Tahiti Infos